CELAUR IMMOBILIER : VENTE - AVIS - LOCATION - GESTION IMMOBILIERE
CELAUR IMMOBILIER
Retourner
à l'accueil
CELAUR IMMOBILIER
VENTES PRIVÉES
1
Accueil / Honoraires & frais d'agence
Honoraires & frais d'agence

Les frais d’agence immobilière


Comment calculer les frais d’agence immobilière ?

Les frais d’agence immobilière correspondent aux honoraires de l’agent immobilier. Sans son intermédiaire, le propriétaire vendeur ou le propriétaire bailleur n’aurait peut-être pas trouvé son acheteur ou son locataire. L’agence immobilière met au service de son client propriétaire, son expertise juridique, son réseau sur le terrain et ses outils d’analyse. Pour cela, elle est rémunérée.

Quels sont les honoraires d'une agence immobilière pour vendre une maison ?

Contrairement aux frais de notaire, aucune loi n’encadre les frais d’agence immobilière. Ces honoraires peuvent être à la charge de l’acquéreur ou du vendeur et leur montant doit être clairement défini par l’agence immobilière. Il s’agit d’une somme d’usage en échange de son expertise et du service rendu pour la vente du bien. Ces frais permettent de la rémunérer sur ses frais structurels, la communication, la rédaction du compromis de vente, ses conseils et son expertise, etc.   

Pour la vente d’une maison, l’agence immobilière va calculer ses honoraires en pourcentage généralement compris entre 4 et 10 %. Ce pourcentage peut varier selon des tranches de prix de vente des biens et dans certains cas en fonction du secteur géographique. C’est l’agence qui le fixe dans la rédaction du mandat de vente. À noter que ce pourcentage appliqué à la vente est en général dégressif. Ainsi, plus le prix d’un bien est élevé, moins le pourcentage des frais d’agence seront importants.  

Chez Celaur Immobilier, les honoraires sont répartis comme tels et peuvent varier en fonction des agences.
  • Ventes inférieures à 55 000 € : 10 % du montant de la transaction avec un minimum de 4 000 € sur les immeubles bâtis et de 3 000 € sur les terrains.
  • Ventes comprises entre 55 001 € et 85 000 € : 8,5 % du montant de la transaction
  • Ventes comprises entre 85 001 € et 140 000 € : 7 % du montant de la transaction
  • Ventes comprises entre 140 001 € et 250 000 € : 6 % du montant de la transaction
  • Ventes comprises entre 250 001 € et 600 000 € : 5 % du montant de la transaction
  • Ventes au-delà de 600 000 € : 4 % du montant de la transaction
Pour mieux comprendre comment sont calculés les frais d’agence immobilière lors d’une vente, nous allons prendre un exemple concret.

Le prix de vente net vendeur d’une maison de village située à quelques pas de la rivière Dordogne est estimé à 330 000 €. Chez Celaur Immobilier, pour ce bien dont la valeur est comprise entre 250 001 € à 600 000 €, le taux d’honoraire est fixé à 5 %. Pour cette maison, les honoraires s’élèvent donc à 17 500 € TTC. Chez Celaur, tous les mandats de vente sont à la charge de l’acquéreur.
 
Voici le calcul d’honoraire : 350 000 € * 5 % = 17 500 €

Quels sont les honoraires d'une agence immobilière sur une location ?

Pour une location, chaque agence immobilière est libre de fixer ses tarifs. En application de la loi ALUR, les honoraires sont généralement basés sur un pourcentage calculé sur la valeur du logement. Seule la répartition des frais entre le propriétaire et le locataire, ainsi que la part incombant au locataire sont encadrées par la loi.

Ces honoraires sont appliqués selon le décret du 01/08/2014 et de la loi ALUR du 4 mars 2014 et sont plafonnés à un prix TTC au m2 habitable. Ils dépendent aussi de la zone géographique où est situé le bien.

La Corrèze, le Lot et la Haute-Vienne se trouvent en zone qualifiée de non tendue par le décret. Ainsi, pour tous les biens mis en location, les honoraires de location s’élèvent au maximum à 8 € TTC par m2 habitable.

La réalisation de l’état des lieux d’entrée avec la constitution d’un dossier de photos fait aussi partie des frais d’agence. Cette prestation est facturée à part. Ainsi, pour la rédaction de l’état des lieux d’entrée, l’agence prendra 3 € par m².  

Les principales prestations comprises dans les frais d’agence sur une location sont :
  • la réalisation des visites,
  • la rédaction du contrat de bail
  • la constitution d’un dossier avec photos
  • la commission d’intermédiaire entre locataire et propriétaire
  • La réalisation de l’état des lieux d’entrée
Chez Celaur, les frais d’agence sur une location sont plafonnés à un mois de loyer.

Quels sont les honoraires d'une agence immobilière pour une gestion locative ?

Dans le cadre d’un contrat de gestion locative, la rémunération de l’agence immobilière est calculée à partir du loyer (charges comprises) encaissé par le propriétaire. Ces honoraires de gestion, fixés librement par les agences, représentent en général 7 à 8 % des loyers hors taxes perçus par le bailleur sur les 12 mois de l’année. Pour avoir un ordre d’idée, l’agence immobilière prend environ l’équivalent d’un mois de loyer sur une année pour gérer un bien.

En gestion locative, Celaur Immobilier applique un pourcentage de 7,2 % TTC du montant du loyer hors charge encaissé. Ainsi à titre d’exemple, pour un logement dont le loyer est de 450 € hors charge, votre agence sera rémunérée à hauteur de 380 € pour une année.

Le service de gestion locative comprend l’encaissement des loyers, la délivrance des quittances et le paiement des charges. Pour un même propriétaire bailleur, ces honoraires pourront faire l’objet d’une négociation en fonction du nombre de logements, de la situation géographique et du montant du loyer de chaque bien proposé.

Qui paie les frais d’agence ?

Dans un mandat de vente, les frais d’agence sont très couramment à la charge du vendeur. Cependant, le mandat peut contenir une clause stipulant que le paiement des frais d’agence peut faire l’objet d’un partage entre le vendeur et l’acheteur. Dans une location, les frais d’agence sont en théorie partagés entre le locataire et le propriétaire, mais si le bien est en gestion locative, c’est le bailleur qui paie les frais d’agence en totalité.

Qui paie les frais d’agence pour un achat ?

Lors de l’achat d’une maison, la pratique courante quasi systématique est d’inclure les frais d’agence dans le prix de vente. Le prix du bien est alors annoncé en frais d’agence inclus (F.A.I.). Dans ce cas, les frais d’agence sont payés par le vendeur. Mais, contrairement aux frais de notaire qui sont obligatoirement réglés par l’acquéreur, aucune règle ne dit qui de l’acheteur ou du vendeur doit prendre en charge les frais d’agence. Dans les faits, les agences immobilières sont libres d’en décider. Tout dépendra alors de ce qui est spécifié dans le mandat de vente.
  • Honoraire à la charge de l’acheteur

    Dans les agences CELAUR, si vous confiez la vente de votre maison ou si vous achetez un bien, les frais d’agences seront toujours à la charge de l’acquéreur. Sur les annonces, le prix réel du bien est précisé auquel il faut ajouter le montant de la commission. Cette pratique est avantageuse pour l’acquéreur, car elle permet de faire baisser le montant des frais de notaire. Ils sont calculés uniquement sur la base de la valeur réelle du bien hors honoraires d’agence. Dans un mandat de vente à la charge de l’acquéreur, les frais d’agence ne font pas partie des frais d’acquisition.
  • Honoraire à la charge du vendeur

    Que les honoraires soient affichés à la charge du vendeur ou de l’acquéreur, c’est en réalité toujours l’acquéreur qui les paye. Lorsque les frais d’agence sont à la charge du vendeur, le prix de vente est annoncé avec frais d’agence inclus (FAI). Ces frais sont payés par le vendeur à l’agence. Pour l’acheteur, ils sont comptés dans les frais d’acquisition. Le fait de mettre les honoraires à la charge du vendeur implique un surcoût de taxes pour l’acquéreur auprès du notaire.

Qui paie les frais d’agence pour une location ?

Pour une location, les honoraires d’agence sont à répartir entre le locataire et le propriétaire. La loi stipule que la part des frais d’agence payée par le locataire ne peut pas dépasser celle payée par le propriétaire. Du côté des propriétaires bailleurs et des locataires, Celaur Immobilier a fixé ses frais d’agence à parts égales. Mais si le propriétaire choisit de confier la gestion locative de son bien, il prendra intégralement en charge les honoraires facturés dans le cadre de son contrat.
  • Honoraire à la charge du propriétaire

    Concernant les honoraires demandés aux propriétaires bailleurs, la loi ALUR n’impose pas de plafond réglementaire. Les propriétaires bailleurs ont à leur charge exclusive les frais de commission d’intermédiation et de négociation. Les autres frais (visite, bail, dossier, état des lieux d’entrée) sont partagés avec le locataire.
  • Honoraire à la charge du locataire

    Le locataire doit prendre à sa charge une partie des frais d’agence. Les honoraires concernent l’organisation des visites, la constitution du dossier, la rédaction du bail, l’établissement de l’état des lieux d’entrée. Pour l’ensemble de ces prestations, il ne pourra être réclamé au locataire plus de 11 €/m2.En revanche, les frais d’état des lieux de sortie sont à la charge du propriétaire bailleur, mais en cas de désaccord, ils seront partagés par moitié.

Peut-on négocier les frais d’agence ?

Actuellement, la négociation d’honoraires doit rester exceptionnelle car la DGCCRF la considère comme de la concurrence déloyale. A compter du 01 avril 2022, le barème des honoraires correspondra à des honoraires maximums. Il sera alors possible de fixer une commission conventionnelle entre l’agence et l’acquéreur sans dépasser le montant maximum d’honoraires. Chez Celaur, le calcul des frais d’agence est différent par tranches de prix de vente quel que soit le type de bien (maison ou appartement) et quelle que soit sa nature (neuf ou ancien). Les valeurs de base du barème indiqué par votre agence peuvent cependant évoluer selon le lieu où est situé le bien, davantage si la demande est supérieure à l’offre dans la zone concernée.
Je souhaite être contacté à ce sujet